Le rôle des sites d'essais en mer

LES SITES D'ESSAIS DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Aujourd’hui, la mise en œuvre de la transition énergétique conduit à la recherche active de solutions. Les Énergies Marines Renouvelables (EMR) peuvent être une des solutions. C'est pour cela qu'une accélération majeure du développement des Énergies Marines Renouvelables (EMR) est en cours.
 
> En savoir plus sur la place des EMR dans la transition écologique
 
Les EMR recouvrent au sens large toutes les technologies permettant de produire de l’électricité à partir des ressources en mer telles que le vent (éolien posé ou flottant), la houle (houlomoteur), les courants (hydrolien), les marées (marémoteur), le gradient de températures (ETM) ou le solaire (photovoltaïque flottant).
 

IMPORTANCE DU SITE D'ESSAIS EN MER

Le site d’essais en mer constitue le berceau du « premier vol » des prototypes ou des démonstrateurs d’Énergies Marines Renouvelables. Les sites d’essais apparaissent ainsi comme des infrastructures essentielles pour accueillir des projets d’essais en mer raccordés et non raccordés, tout comme des actions de recherche expérimentale liées à la connaissance du milieu et des interactions avec les technologies.

Ils contribuent à faire émerger localement des écosystèmes qui rassemblent les acteurs du monde académique et les institutionnels autour des acteurs économiques et industriels. Ils sont également un facteur clé d’attractivité et de rayonnement européen et international.
Les sites d’essais permettent l’accélération de l’innovation technologique au service de la transition énergétique et la possibilité de mener des essais en conditions réelles pour les projets entre le laboratoire et l’échelle pré-commerciale (sites pilotes).

Photo de l'éolienne en mer Floatgen

78% des acteurs interrogés estiment que la mise à disposition de moyens d’essais en mer est un thème majeur, en priorité les académiques et les entreprises prestataires / fournisseurs de la chaîne de valeur des projets

selon une enquête menée par le SER, FEE, FEM, l’ECN, l’ADEME, RTE, le PMM et le PMBA auprès de soixante-quinze acteurs en 2020.

MISSIONS DES SITES D'ESSAIS

  • Tester, optimiser et certifier des prototypes afin de fiabiliser et optimiser les futurs projets commerciaux
  • Tester des briques technologiques : capteurs, robotique (ROV, AUV, drones)...
  • Tester des sous-systèmes de raccordement en HV-AC et HV-DC
  • Fiabiliser les procédures d’opérations marines pour l’installation et les O&M
  • Assurer le suivi environnemental lors d'essais en mer et sur les sites eux-mêmes
  • Échanger localement avec les parties prenantes
  • Accueillir des projets de recherche expérimentaux : connaissance et compréhension du milieu et son évolution
  • Diffuser la connaissance auprès de la communauté scientifique et du grand public
Un site d’essais se définit par sa capacité à accueillir des projets de démonstration technologiques pour des durées courtes.

Le recours à un site d’essai permet de bénéficier :
 
  • D’autorisations en place,
  • D’infrastructures de raccordement pour l’export d’énergie et la supervision des essais,
  • De données de caractérisation des sites et du retour d’expérience d’une équipe support,
  • D’un modèle économique spécifique, avec un tarif de rachat favorable,
  • D’une organisation en place permettant de faciliter l’accès aux composants testés en mer,
  • D’un large réseau de partenaires pour la maturation des innovations et l’accroissement des connaissances.
Ces moyens d'essais permettent de réduire considérablement les coûts, le planning et les risques des essais en mer, donc d’accélérer le développement expérimental et de favoriser l’innovation.
Publié le 2 mai 2022 Mis à jour le 22 mars 2023