[MISTRAL] 4 lauréats retenus pour une démonstration inédite de drones marins répondant aux enjeux de préservation de l’environnement et de la biodiversité

Deux démonstrations inédites de drones marins organisées par les pôles de compétitivité Mer Méditerranée et Optitec, se sont tenues aux mois de septembre et d’octobre. Elles ont mobilisé 4 lauréats qui ont déployé en conditions réelles des systèmes autonomes d’observation, d’inspection et d’intervention sous-marines pour des fonds jusqu’à 100m, l’une répondant aux enjeux de préservation de l’environnement marin au sein du Parc national des Calanques, l’autre répondant à des enjeux de biodiversité marine en lien avec l’éolien flottant au sein du site d’essais Mistral.

le 20 novembre 2023

L’action qui a permis d’aboutir à ces démonstrations est financée par la Région Sud- dans le cadre du Club Sud Drones et de la Métropole Aix-Marseille Provence, capitale européenne de l’innovation « iCapital » 2023.
Cartographie des écosystèmes sous-marins dans un contexte de changement climatique, inspection d’ouvrages ou de structures immergées, surveillance de sites protégés et des zones réglementées ou lute contre des activités illégales telles que le braconnage… Les applications sont nombreuses et les solutions proposées par les lauréats de cette démonstration sont de véritables outils qui viennent appuyer la mise en œuvre des différentes stratégies de gestion et de protection de l’environnement marin. Ils apportent des moyens efficaces à des coûts compétitifs pour acquérir des données sur l’état des littoraux, des mers et des océans et faciliter ainsi l’aide à la décision.

Deux sites d’expérimentation ont été désignés et pour lesquels des cas d’usage opérationnels précis ont été définis avec le concours de leurs gestionnaires et opérateurs :
  • Le site d’essai éolien Mistral au large de Fos-sur-Mer opéré par la Fondation OPEN-C et à ce jour détenue par Valeco : pour permettre le contrôle des infrastructures et l’inspection de la biodiversité développée sur la bouée MEMOFLOW, l’inspection de la ligne d’ancrage sur toute la hauteur de la colonne d’eau, la détection du biofouling, de trace de corrosion et/ou d’usure des chaînes et manilles et la présence de débris.
  • Le Parc national des Calanques : aire marine protégée disposant d’une riche biodiversité mobile et fixée. L’expérimentation permettra d’effectuer des missions de recensement de la biodiversité, en caractérisant les espèces présentes : faune & flore, relevés bathymétriques et évaluation du relief.

UN ÉVÉNEMENT DE RESTITUTION ORGANISÉ LE 20 NOVEMBRE 2023 À LA CIOTAT

Dans le cadre de cette action, le Pôle Mer Méditerranée et le Pôle Optitec a organisé lundi 20 novembre à la Ciotat avec l’appui de la Région Sud, de la Métropole Aix-Marseille Provence et de leurs partenaires la journée Mer et Robotique « Les drones marins au service de la biodiversité marine et de l’éolien flottant ».
Cet événement était l’occasion de découvrir les lauréats, les résultats des démonstrations réalisées et les savoir-faire des acteurs régionaux, d’assister à des échanges entre fournisseurs de solutions robotisées et utilisateurs finaux (énergéticiens, gestionnaires d’aires marines protégées, collectivités) et de rencontrer ce tissu d’acteurs.

SITE D’ESSAI ÉOLIEN MISTRAL AU LARGE DE FOS-SUR-MER : DEUX LAURÉATS SÉLECTIONNÉS

Les sites d’essais en mer pour les Énergies Marines Renouvelables (EMR) permettent d’accélérer l’innovation technologique au service de la transition énergétique. Aujourd’hui, la Fondation OPEN-C coordonne, développe et pilote 5 sites d'essais français. Le site MISTRAL situé en Méditerranée au large des côtes de Port-Saint-Louis-du-Rhône, est un des sites opérés par la Fondation OPEN-C, la concession étant actuellement gérée par Valeco depuis 2019. D’une surface de 1,7km2 et d’une profondeur de 55m à 70m, le site sera à terme raccordé et équipé pour accueillir deux éoliennes flottantes et des projets de recherche et d’innovation. MISTRAL accueille actuellement deux bouées de recherche opérées par France Energies Marines. Dans le cadre de cet AMI (Appel à Manifestation d'Intérêt), l’ancrage d’une bouée fera l’objet d’une inspection détaillée par deux solutions innovantes de drone sous-marin pour mieux comprendre les phénomènes de corrosion, de fatigue et de bio-colonisation.

Marine Tech entend démontrer la maturité et l’ergonomie de sa solution d’inspection des ouvrages maritimes SCANDRONE. Elle est constituée d’un drone de surface RSV lui-même équipé d’un ROV (véhicule sous-marin téléopéré), commandés à distance par un opérateur depuis une station de contrôle. Ces vecteurs embarquent une variété de capteur à la pointe de l’innovation, notamment en termes de positionnement acoustique et d’imagerie sous-marine. Ainsi, la caméra Orphie de la société I2S, installée sur le ROV, fournit des images multipliant par 3 la distance de visibilité en eaux turbides par rapport aux caméras du marché. Ces images, géoréférencées par USBL, rendent compte fidèlement de la situation dans la colonne d’eau. Simple à mettre en œuvre, économique et ayant fait ses preuves, SCANDRONE se veut donc être une alternative aux moyens d’inspection d’ouvrages maritimes traditionnels, souvent plus lourds et plus coûteux.
> Plus d’informations sur https://www.marinetech.fr/


FORSSEA est une société de robotique sous-marine française spécialisée dans les inspections sous-marines. Elle développe depuis 7 ans le robot d’inspection (ROV) ARGOS capable de réaliser un survol autonome d’une installation avec un lien de supervision à distance. Le ROV AGROS sera déployé depuis un navire d’opportunité sur la bouée MEMOFLOW et supervisé en temps-réel depuis le centre de contrôle récemment installé à Sète.
Le ROV ARGOS est le premier ROV à être doté d’une solution embarquée d’autonomie associée à une supervision sécurisée, permettant à n’importe quel opérateur disposant d’un navigateur web de se connecter à la page de contrôle du ROV et de planifier ou suivre une mission tout en conservant la possibilité de prendre les commandes manuelles. ARGOS sera prochainement associé au réseau Starlink pour améliorer la couverture en mer.
> Plus d’informations sur www.forssea-robotics.fr

> Télécharger le Communiqué de presse complet avec les essais menés au Parc National des Calanques


Publié le 22 novembre 2023 Mis à jour le 22 novembre 2023